La maladie du reflux gastro-oesophagien (RGO)

Description

Un reflux gastro-œsophagien (RGO) se produit lorsque le reflux du contenu de l'estomac provoque des douleurs ou des lésions dans l'œsophage. Ce reflux est fréquemment favorisé par une faiblesse du sphincter inférieur de l'œsophage ou une hernie diaphragmatique, autrement appelée hernie hiatale.

 

Douleurs / symptômes

Les douleurs causées par le reflux du contenu de l'estomac dans l'œsophage comprennent des symptômes typiques comme les brûlures d'estomac (sensation de brûlure qui remonte vers le haut depuis la partie supérieure de l'estomac en passant derrière le sternum) et la régurgitation (renvoi de morceaux d'aliments solides ou liquides depuis l'estomac vers l'œsophage), mais aussi des symptômes atypiques comme des douleurs thoraciques, une toux, une gorge irritée et des affections dentaires. En outre, des lésions telles qu'une inflammation de l'œsophage due à de l'acidité  (œsophagite par reflux), des brûlures et des cicatrices dues à de l'acidité (sténoses peptiques) ou une altération de la muqueuse œsophagienne due à l'acidité (œsophage de Barrett) peuvent survenir.

 

Examen

Lors de l'examen des symptômes de reflux, une gastroscopie (duodénoscopie gastro-œsophagienne) permet de détecter les lésions. Chez les patients présentant des symptômes de reflux avec des résultats normaux à la gastroscopie, on peut mesurer l'acidité présente dans l’œsophage, évaluer depuis combien de temps l’œsophage est exposé à l'acide gastrique, et s'il existe un lien entre les symptômes et le reflux. Chez les patients présentant des symptômes typiques de reflux, on introduit un traitement d'essai (dit essai PPI) à base de médicaments inhibiteurs d'acidité  pour le diagnostic.

 

Thérapies

Pour le traitement de la maladie de reflux, nous disposons de médicaments réduisant l'acidité gastrique (inhibiteurs de la pompe à protons ou antagonistes H2) et de médicaments fixant l'acide (qu'on appelle les antiacides). Dans certains cas sélectionnés, une opération peut être nécessaire (voir ci-dessous) pour diminuer le reflux du contenu gastrique vers l'œsophage.

En plus d'une thérapie médicamenteuse, on peut aussi, dans des cas bénins, soulager les douleurs en perdant du poids, en relevant la tête du lit, en renonçant au café, à l'alcool, à la nicotine et au chocolat.

 

Traitement chirurgical

Pendant des décennies, ce qu'on appelle la fundoplicature est restée un grand classique. Une partie de l'estomac, le fundus, est repliée sur elle-même, ou sur la partie inférieure de l'œsophage, ce qui permet de renforcer de nouveau la transition entre l'œsophage et l'estomac. L'hernie diaphragmatique est réparée en même temps. Comme maintenant pour toutes les opérations dans ce domaine, on travaille avec des techniques invasives au minimum (laparoscopie, technique du trou de serrure). Avec la fundoplicature le reflux peut être arrêté avec une très grande efficacité, mais avec la possibilité de certains effets secondaires à long terme. Les remontées d'air ou les vomissements ne peuvent plus se produire ensuite, bien que des douleurs peuvent également apparaître lors de la déglutition.

Une méthode plus récente consiste à renforcer le sphincter inférieur de l'œsophage par stimulation électrique. Ainsi, le même effet peut être obtenu sans les effets secondaires mentionnés ci-dessus et sans altération de l'anatomie. Toutefois, un stimulateur cardiaque doit être utilisé dans ce cas, et sa batterie doit être remplacée au bout de 10 ans environ. 

Endostim
Endostim

Endostim (traitement du reflux)

L'EndoStim est une nouvelle option thérapeutique peu invasive pour traiter la maladie de reflux gastro-œsophagien (RGO), lorsque l'acide gastrique reflue dans l'œsophage (reflux) où elle déclenche des symptômes tels que les brûlures d'estomac ou la régurgitation acide. L'EndoStim se compose d'un stimulateur similaire à un stimulateur cardiaque qui est relié à deux électrodes.

Les électrodes EndoStim sont cousues pendant une gastrectomie dans le sphincter œsophagien inférieur et reliées au stimulateur. Ce dernier est ensuite implanté soit sous la peau de l'abdomen, soit dans la cavité abdominale elle-même. Le stimulateur peut alors être programmé de l'extérieur, pour déclencher des impulsions électriques à intervalles réguliers. La programmation s'adapte individuellement en fonction des besoins du patient, par exemple grâce à un déclenchement des impulsions seulement en cas de brûlures d'estomac nocturnes. La procédure prend environ 40 minutes, après un court séjour, les patients peuvent de nouveau quitter l'hôpital.

Les impulsions électriques renforcent le sphincter œsophagien, rétablissant ainsi sa fonction normale. Le reflux diminue de manière significative ou bien s'arrête complètement.

Vous avez des questions ou vous souhaitez un rendez-vous dans notre centre des maladies de l'appareil digestif de Berne?

Appelez-nous, nous serons heureux de vous aider:
Tel: +41 (0)31 632 59 00

Le patient peut s'inscrire lui-même ou bien par l'intermédiaire de son médecin traitant.

Sinon, vous pouvez utiliser notre formulaire de contact